« Comme un conte » de Graham Joyce

© Bragelonne - Photo © Shutterstock
© Bragelonne – Photo © Shutterstock

Références:

Éditeur: Bragelonne

Date de parution: 18/02/2015

Traduction: Louise Malagoli

ISBN: 9782352948254

Mon avis:

Tara n’avait que 16 ans au moment de sa disparition.  Lorsqu’elle réapparaît, le jour de Noël, à la porte de la maison familiale, Mary et Dell, ses parents n’en croient pas leurs yeux. Cachée derrière une paire de lunettes noires, la jeune fille ne semble pas avoir pris une ride malgré les 20 années qui se sont écoulées.  Ses premières tentatives d’explication n’étant pas très convaincantes, elle leur révèle avoir été enlevée par des fées… Une vérité difficilement acceptable pour ses proches…

« Comme un conte » bien qu’étant le dernier roman traduit en français de Graham Joyce (Bragelonne), est ma première rencontre avec l’auteur.

Pas question ici de conte de fées traditionnel ou d’histoire à l’eau de rose. Alternant la narration à la première et à la troisième personne, Graham Joyce nous livre ici un roman assez ambigu.  Nous offrant une double perspective, mêlant fantastique et réalité, la dualité de ce roman est présente tout au long du récit.

En dépit des affirmations de Tara, ses proches tentent, avec l’aide d’un psychiatre, de trouver une explication rationnelle à sa disparition. Graham Joyce a – avait – sans conteste un énorme talent de conteur. Il sait trouver les mots pour nous plonger dans son univers et nous tenir en haleine en semant le trouble dans nos esprits. Entre rationalité et imaginaire, il est parfois difficile d’y voir clair.

Je me suis laissée prendre au jeu et j’ai dévoré ce roman de bout en bout. Cependant, malgré cet enthousiasme, il me reste un petit goût de trop peu, un sentiment amer une fois le livre refermé… J’aurais voulu en apprendre plus sur ces êtres mystérieux, ces « fées » comme Tara les appelle et les raisons liées à son enlèvement. Un manque ou une volonté de l’auteur de privilégier la déconstruction du mythe, je ne saurais le dire mais « Comme un conte » reste cependant un très bon moment de lecture.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

One thought on “« Comme un conte » de Graham Joyce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s