Bilan Avril 2015

Le temps passe décidément trop vite… Nous sommes déjà le 7 mai et il serait grand temps de vous présenter mon bilan lecture du mois d’avril. Au total, 5 livres lus et un entamé. Beau résultat comparé aux mois précédents.

Contrairement à la PAL présentée au début du mois, mes lectures ont été un peu bouleversées par l’arrivée d’un colis un peu spécial… J’en reparlerai plus tard.

Je commencerai cette récap’ avec une double très belle découverte. Tout d’abord une maison d’édition, Super 8, que je ne connaissais pas du tout et dont le catalogue me plait énormément. Apprêtez-vous donc à retrouver leurs publications de manière assez régulière dans ces pages. Ensuite ce titre « Carter contre le diable » de Glen David Gold dont je vous avais déjà parlé puisque je l’avais entamé au mois de mars. Cette petite brique ayant eu raison de moi, je ne l’ai terminé qu’en ce mois d’avril. Une véritable surprise! Vous pouvez (re)lire mon avis en cliquant sur la couverture…

© Super 8 Editions
© Super 8 Editions

Vient ensuite ce que j’appelle une lecture détente par excellence. Le roman idéal si l’on ne veut pas se prendre la tête, se relaxer et faire travailler ses zygomatiques (enfin pour moi cela a marché 🙂 ). J’avais déjà beaucoup aimé le premier roman du genre écrit par Gilles Legardinier (Demain, j’arrête!), j’ai encore plus apprécié celui-ci.

© Pocket
© Pocket

Mes lectures se suivent mais ne se ressemblent pas – heureusement me direz-vous… On passe à un autre style avec « La gaieté » de Justine Lévy. Un livre qui ne m’a pas accroché malgré le thème abordé….

 © Editions Stock
© Editions Stock

Petite plongée en eaux troubles ensuite avec une publication des éditions Bragelonne, « Comme un conte » de Graham Joyce. Un roman mêlant récit fantastique et réalité. Une belle découverte bien qu’elle m’aie laissé sur ma faim.

© Bragelonne - Photo © Shutterstock
© Bragelonne – Photo © Shutterstock

Voici donc venu le temps de vous parler de ce colis surprise. J’ai eu l’énorme plaisir de recevoir le deuxième roman d’Aude Le Corff publié aux Editions Stock. Je vous en avais déjà touché un mot peu avant sa parution mais je ne m’attendais pas du tout à ce que l’auteur me le fasse parvenir et je l’en remercie énormément. Aude Le Corff réussit haut la main le test du deuxième roman. Ecrit avec beaucoup de sensibilité mais sans mièvrerie, c’est le récit d’une rencontre, le roman d’une absence, l’absence de mots, l’absence du père…

© Editions Stock
© Editions Stock

Dernier livre entamé, je vous reparlerai de ce premier volet des Ferrailleurs paru aux éditions Grasset dans un prochain billet….

Droits Réservés Grasset
Droits Réservés Grasset

Tous mes avis peuvent être consultés en cliquant sur les visuels.

Bonnes lectures

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s