« Bruxelles Noir » de Michel Dufranne

© Asphalte Editions
© Asphalte Editions

Références:

Éditeur: Asphalte Editions

Date de parution: 2 avril 2015

Nombre de pages: 288

ISBN: 978-2-918767-52-7

Mon avis:

« Bruxelles est peut-être une métropole négligée et crasseuse avec beaucoup trop de circulation et une architecture dépourvue d’esprit, si ce n’est celui de l’avidité et du mépris, mais la lueur gris perle d’un soir de septembre peut transformer certains recoins de la ville en fantasme douillet ». (Extrait de Paint it, black de Bob Van Laerhoven, p. 240).

Sous la direction de Michel Dufranne, scénariste de bande dessinée, critique littéraire mais aussi spécialiste « Mauvais Genres » pour la RTBF, Bruxelles ma belle se drape de noir le temps d’une mise en scène.

Qu’ils soient bruxellois de naissance, d’adoption, ou bruxellois de cœur, les treize auteurs de ce recueil ont relevé le défi de main de maître. Chacun avec son propre style, sa propre plume, nous fait redécouvrir certains quartiers de Bruxelles…… Que ce soit au coeur du Palais de justice, des Marolles, du Parvis de Saint Gilles, de la rue de Flandre, de Matongé, de la Gare centrale, de la Place du Jeu de Balle, de la rue d’ Aerschot, des abattoirs d’Anderlecht, du boulevard Reyers, d’Ixelles, du Parc de Forest ou encore de Woluwé Saint Lambert, les auteurs nous accompagnent pour une plongée en eaux troubles. Il faut dire que les lieux s’y prêtent à la perfection.

Sous couvert de fiction, ces treize nouvelles abordent des thèmes qui défrayent régulièrement l’actualité: prostitution, immigration, religion, drogue, OGMs,… ou se basent aussi sur des affaires criminelles qui ont secoué la Belgique des années 80 et 90.

Si dans notre pays, le surréalisme et la dérision sont un art de vivre que nous revendiquons haut et fort, ceux-ci ont également leur place dans ce melting pot  bruxellois.

« Bruxelles Noir », treizième ouvrage des éditions Asphalte dans la collection « Une ville – Une anthologie » n’a certes pas à rougir des précédentes éditions comme « Londres Noir » ou « Washington Noir ». Il confirme le talent d’auteurs déjà bien établis tels que Barbara Abel, Nadine Monfils, Ayerdhal, Paul Colize, ou encore Patrick Delperdange, et nous permet de découvrir d’autres plumes qui mériteraient toute notre attention.

« Bruxelles Noir », carte de visite de notre littérature de « mauvais » genre, rend un bel hommage au roman noir « Made in Belgium », pardon, au roman noir « Made in Brussels ».

« Bruxelles Noir » de Michel Dufranne, paru aux Editions Asphalte, Avril 2015.

Avec des textes inédits de Barbara Abel, Ayerdhal, Émilie de Béco, Paul Colize, Jean-Luc Cornette, Patrick Delperdange, Sara Doke, Kenan Görgün, Edgar Kosma, Katia Lanero Zamora, Nadine Monfils, Alfredo Noriega, Bob van Laerhoven

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

3 thoughts on “« Bruxelles Noir » de Michel Dufranne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s