« L’Innocence des bourreaux » de Barbara Abel

© Belfond
© Belfond

Références:

Editeur: Belfond

Date de parution: 15 mai 2015

Nombre de pages: 336

ISBN: 9782714460295

Mon avis:

Il est des auteurs, dont vous attendez la publication des romans avec énormément d’impatience. Il est des livres dont vous savez, dès avoir jeté votre regard sur la quatrième de couverture, que vous allez les dévorer et que, « malheureusement » leur lecture ne durera pas plus de quelques heures… Barbara Abel est de ces auteurs, selon moi, qui savent vous tenir en haleine, tant elle maîtrise les codes du thriller psychologique et s’en sert pour nous mener par le bout du nez…. »L’Innocence des bourreaux » en est encore un bel exemple.

Jo, en manque, a besoin d’un fixe. N’ayant pas d’argent, il décide de le prendre de force. Il n’a de toute façon plus rien à perdre. Il jette son dévolu sur la petite supérette de la rue des Termes… Le décor est planté. Viennent ensuite les protagonistes… Les clients de la supérette. Que ce soit la jeune maman ayant laissé son petit garçon à la maison, la vieille dame venue avec son aide familiale, la mère en conflit avec son adolescent ou encore le caissier,  tous vont entrer en scène à travers des portraits très éloquents donnant un rythme à notre lecture mais aussi mettant à mal nos certitudes, notre faculté à anticiper les événements.

Ce braquage ne devait être qu’une formalité pour Jo mais la vie nous joue parfois des tours…et les revirements de situation peuvent mener au chaos. Le huis clos, on le sent, n’est pas une zone de confort mais le meilleur moyen pour l’auteure de placer ses pions et d’ainsi faire monter la tension. Les lecteurs assidus de Barbara Abel reconnaîtront cette mise en scène « fétiche » mais également le thème récurrent de la maternité, du rapport à l’enfant.

Lire un roman de Barbara Abel, c’est se plonger en apnée dans le récit.

Servi d’une plume addictive telle une drogue, de petites phrases courtes mais directes, une écriture franche sans concessions, « L’Innocence des bourreaux » vous prendra en otage…..

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

2 commentaires sur « « L’Innocence des bourreaux » de Barbara Abel »

  1. Il vient d’atterrir dans ma boîte aux lettres. La lecture de ton billet me donne d’autant plus hâte de m’y plonger! Je lis très peu de polar français, mais je sens qu’avec celui-ci, je vais me régaler. Je trouve le sujet et son traitement on ne peut plus intriguant.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Merci pour ton message. Je te souhaite une bonne découverte. Si tu aimes celui-ci , je te conseille également « Derrière la haine » qui est déjà sorti chez Pocket. Il reste mon préféré de l’auteure. Toujours écrit par une femme, il y a également « Juste une ombre » de Karine Giebel. Bonne journée 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s