« Otages intimes » de Jeanne Benameur

Otages intimes - Jeanne Benameur - Actes Sud
© Actes Sud

 

Etienne, photographe de guerre, a eu la chance que beaucoup de ses confrères partis sur le terrain et pris en otages n’auront pas: retrouver son pays, ses racines, ses amis, la douceur d’un foyer … Mais après avoir vécu cet enfer, il est bien difficile de vivre dans le présent, de se laisser aller à rêver, à espérer. Ancien otage dans un pays en guerre, il devient otage de ses propres pensées, de son propre vécu.

A travers des mots doux, nous envoûtant presque, à travers une écriture si fluide que l’on s’y perdrait volontiers, Jeanne Benameur réussit néanmoins ici à aborder un sujet extrêmement délicat… celui de la reconstruction, du retour à la liberté. Celle d’Etienne bien entendu mais également celle de ses proches qui étaient otages de son absence.

Un roman fort dont il est difficile de sortir sans avoir une pensée pour tous ceux qui sont encore à l’heure actuelle loin de chez eux…

Ce livre a été lu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2015 #MRL15

Je remercie Price Minister et les éditions Actes Sud pour l’envoi de ce livre.

 

Jeanne Benameur, « Otages intimes », Actes Sud, Août 2015, 208 pages.

 

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s