Chronique: « Hier encore, c’était l’été » de Julie de Lestrange

Hier encore c'était l'été - Julie de Lestrange - Mazarine

© Editions Mazarine

Alexandre, Anouk, Marco, Sophie sont des amis d’enfance. Leurs deux familles sont étroitement liées depuis trois générations.  D’un chalet familial en Haute-Savoie à la vie parisienne, de liens d’amitié indéfectibles en amours perdus, Julie de Lestrange nous livre le récit d’une génération face à ses choix, à l’heure où sonne la fin de l’innocence.

Aidée d’une plume fluide, sans fioritures, l’auteure nous emmène au cœur de leur existence. Difficile dès lors de ne pas s’identifier ou de ne pas se prendre d’amitié pour l’un ou l’autre des personnages tant ceux-ci sont vrais, parfois désabusés, insouciants, fragiles  mais toujours attachants. Des personnages que l’on voit grandir, mûrir et affronter la réalité qui se présente à eux.

Tranches de vie d’une génération , « Hier encore, c’était l’été » est un roman optimiste, émouvant, triste parfois mais qui ne tombe jamais dans le pathos. Un roman doudou dans lequel on se plonge sans retenue. Un roman qui fait du bien, une véritable bulle d’oxygène..

Une très belle découverte!

Je remercie les éditions Mazarine pour leur confiance.

Julie de Lestrange, « Hier encore, c’était l’été », Editions Mazarine, 16 mars 2016, 384 pages.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s