Chronique: « Oh la vache! » de David Duchovny

Oh la vache - David Duchovny - Grasset

© Editions Grasset

Elsie Bovary, vache de son état, plutôt bavarde, coule des jours heureux dans sa ferme. Entre  les différentes traites et les repas, elle ne doit pas se soucier de grand chose jusqu’au jour où elle prend conscience que son avenir n’est pas de paître tranquillement avec sa future descendance mais bien de finir dans une assiette…. Accompagnée de Jerry, alias Shalom, le cochon rêvant d’aller en Israël, et de Tom le dindon cherchant à tout prix à survivre au prochain Thanksgiving, Elsie nourrit de vastes projets qui vont mener nos comparses bien loin de leur ferme dans un voyage on ne peut plus historique.

Grosse surprise à la lecture de ce roman. David Duchovny, plus connu pour ses apparitions télévisées, nous livre ici un roman court, humoristique, très déjanté, avec des personnages quelque peu surprenants et parfois agaçants. « Oh la vache! », sorte de fable animalière,  contient de très nombreuses incohérences dont l’auteur s’excuse auprès de ses lecteurs. Qu’il s’agisse d’incohérences ou d’une imagination débordante peu importe… N’est-il pas vrai que dans un conte tout est permis… ou presque.

Au final, une lecture agréable mais qui ne restera pas dans les mémoires.

David Duchovny, « Oh la vache! », traduit de l’anglais (US) par Claro, Editions Grasset, 13 janvier 2016, 236 pages.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s