Côté Books: « Monsieur l’écrivain »de Joachim Zelter

Un écrivain à succès reçoit une lettre sous forme d’email. Ecrite à la troisième personne, ce courrier très spécial s’intitule “Selim Hacopian a écrit un livre”.

Son destinataire trop occupé demande à son auteur de ne rien envoyer mais Selim Hacopian ne l’entend pas de cette oreille. Lorsqu’au détour d’une rue, nos deux personnages se rencontrent, il s’ensuivra une bien étrange aventure littéraire.

De lectures, en relectures. De corrections de genre en corrections d’orthographe, notre écrivain se verra entrainé dans un tourbillon obsessionnel qui conduira ce mystérieux Sélim Hacopian à être contacté par une maison d’édition.

Au fil de ce roman, Joachim Zelter nous dresse un portrait tout à la fois irritant et émouvant de ce Sélim Hacopian. Ne maîtrisant pas les clés de l’orthographe et de la syntaxe françaises ce petit personnage va vite devenir l’ombre de notre écrivain jusqu’à le surpasser aux yeux des maisons d’édition.

Portrait très critique du monde littéraire, “Monsieur l’écrivain” en décrit le mécanisme d’écriture, ses difficultés et parfois ses incompréhensions.

Un roman court qui se lit d’une traite.

Joachim Zelter, Monsieur l’écrivain, traduction (allemand) par Olivier Mannoni, Editions Grasset, 4 mai 2016, 128 pages.

 

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s