Côté Books: « Je vais m’y mettre » de Florent Oiseau

©Allary Editions

Tout commence souvent par de bonnes résolutions. Fred, 42 ans, au chômage, réalise qu’il n’a plus vraiment le choix. Il doit s’y mettre! Mais le comble est qu’il n’a jamais su garder un boulot…. Entre le temps qu’il passe à dormir et celui qu’il passe à à boire, il attend patiemment que lui tombe du ciel l’idée qui lui servira d’électrochoc… En attendant, repoussant sans en avoir l’air l’échéance, il nous dresse, à coeur ouvert, avec son franc parler, un portrait de son existence, de ses ratés.

Pour ce premier roman, Florent Oiseau, 25 ans, se lance dans un exercice périlleux.  Sorte de journal vérité d’un personnage a priori sans envergure, « Je vais m’y mettre » nous plonge au coeur d’une génération, certes naïve mais également désabusée en quête d’objectifs. Fred est l’anti-héros par excellence, sans grandes ambitions – si ce n’est d’attendre cette sorte d’inspiration divine qui lui permettrait d’occuper ses journées.

La plume habile de l’auteur, cet humour souvent caustique, maîtrisé, couplé d’un langage sans fioritures nous emmènent au coeur du quotidien de son « héros ». Un premier « essai » réussit pour un auteur qui lui ne manque pas d’ambition!

Une belle surprise de cette rentrée littéraire 2016.

Je remercie les éditions Allary pour cette découverte.

 

Florent Oiseau, « Je vais m’y mettre », Allary Editions, 25 août 2016, 220 pages.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s