Côté Books: « Je sais pas » de Barbara Abel

©Editions Belfond

La patience d’un lecteur attendant la parution du prochain roman de son auteur préféré est souvent mise à mal… Tout d’abord une date, puis une couverture, quelques teasers bien placés pour nous tenir en alerte et finalement le « Graal »… Ce 6 octobre 2016, la patience de nombreux lecteurs est enfin récompensée avec la parution du 11ème roman de Barbara Abel.

« Je sais pas »… Quel parent n’a jamais entendu ces trois petits mots bien innocents mais qui peuvent devenir très irritants lorsqu’il s’agit de découvrir la vérité suite à une bêtise. « Je sais pas »… Une parole d’enfant qui a parfois l’art de nous mettre les nerfs en pelote.

Comme à son habitude, Barbara Abel part d’une situation de la vie quotidienne pour entrer dans le vif du sujet. Le décor est planté… Une sortie scolaire… Le cauchemar commence lorsqu’un enfant de 5 ans disparaît.  Pas question pour moi d’en révéler plus sur la trame du roman de peur de ruiner le suspense.

Ce que je peux par contre vous dire c’est que l’auteure n’a pas perdu ses bonnes habitudes. Celles de nous plonger dans une réalité proche de nous, nous décrivant des personnages « communs » (en apparence seulement je vous rassure) que nous pourrions croiser dans notre vie de tous les jours. Autre caractéristique: le rapport à l’enfant mais aussi le couple qui sont des thèmes récurrents.

N’empêche, nul ne peut désormais en douter, Barbara Abel a su démontrer depuis ses débuts son habilité à se jouer de nos certitudes et ce d’une main de maître. Elle aime nous mener par le bout du nez, nous tourmenter ! « Je sais pas » est en cela de la même veine que ses précédents romans. L’auteure ne renie pas son style de prédilection mais nous présente selon moi, un roman beaucoup plus abouti que son précédent opus paru l’année passée. « Je sais pas » est définitivement un « coup de cœur » pour moi.

Jusqu’où l’auteure ira-t-elle la prochaine fois pour jouer avec nos nerfs? Je sais pas 😉

Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture.

Barbara Abel, « Je sais pas », Editions Belfond, 6 octobre 2016, 304 pages.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s