Côté Books: « Le Pianiste de Hartgrove Hall » de Natasha Solomons

© Editions Calmann-Lévy

 

Nous sommes en Novembre 1946. Le jeune Harry Fox-Talbot et ses deux frères, fraîchement démobilisés, sont de retour dans la demeure familiale de Hartgrove Hall dans le Dorset. Après sept ans d’absence, ils vont tenter de sortir cette dernière de la torpeur dans laquelle elle s’est glissée pendant la guerre. L’arrivée d’Edie Rose, chanteuse devenue célèbre, au bras de l’aîné de la fratrie, vient semer le trouble au cœur de cette famille.

Cinquante ans plus tard, Harry « Fox », devenu compositeur de renom, perd tout enthousiasme pour sa passion suite au décès de son épouse. Seule la découverte du talent de son petit fils l’aide à remonter la pente. S’entame alors un véritable voyage dans le passé…

« Le Pianiste de Hartgrove Hall » de Natasha Solomons nous invite à un voyage musical au cœur de la campagne verdoyante du Dorset. Un roman tout en douceur au travers de 50 ans d’une histoire familiale parsemée de drames et de découvertes.

Alternant les époques, ce roman, à la musicalité évidente, se lit aisément. Une lecture idéale pour un weekend cocooning.

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture.

 

Natasha Solomons, « Le Pianiste de Hartgrove Hall », Traduit de l’anglais (UK) par Edih Ochs, Editions Calmann-Lévy, 03/05/2017, 440 pages.

Publicités

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s