« Vindicta » de Cédric Sire

© Metropolis Editions

Quatrième de couverture :

UN BRAQUAGE SOUS HAUTE TENSION

 » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé.  »

Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci
pour lui : c’est personnel.

Mon avis :

Il est enfin en librairie ! « Vindicta » de Cédric Sire publié aux éditions Metropolis Noir est une véritable claque !

Je ne rajouterai rien au résumé et à la très mystérieuse bande annonce savamment préparés par l’éditeur. Il ne faut surtout pas en ajouter plus pour préserver la surprise… Et quelle surprise !

Ce que je peux dire par contre, c’est que l’auteur ne nous laisse pas le temps de souffler, la tension est permanente. Vous serez toujours aux aguets à l’entame de chaque page, de chaque chapitre dévoilant toujours un peu plus de noirceur. Le rythme est tellement soutenu, l’horreur ne faisant que croître jusqu’à laisser le lecteur exsangue…Je l’ai véritablement dévoré !

Ses lecteurs de longue date, dont je fais partie, ne me contrediront pas si je dis que Cédric Sire ne nous a pas habitué à y aller par quatre chemins par le passé et il le confirme encore cette fois-ci avec ce roman d’une noirceur extrême parfaitement maîtrisée. Un roman encore plus abouti ! Pas de référence au fantastique pour ce dernier opus mais un ancrage bien profond dans la réalité.

Alors, si vous aimez les romans 100% thrillers, 100% diaboliques, 100% noirs et 100% machiavéliques, foncez !!!

Chapeau bas Cédric Sire pour ce nouvel opus !

Chapeau bas Metropolis pour cette entrée en matière !

Cela promet pour la suite 😉

Cédric Sire, « Vindicta », Metropolis Editions, 21 mars 2019, 592 pages

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

Un commentaire sur « « Vindicta » de Cédric Sire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.