« UK Serial Killers » de Emily Tibbatts

© Ring Editions

Lorsque l’on nous parle de serial killers britanniques, le premier nom qui nous vient systématiquement en tête est bien entendu celui de Jack the Ripper (Jack l’Eventreur) dont l’image a été et continue d’être utilisée à foison dans la littérature contemporaine qu’elle soit francophone ou anglophone.

Même si une équipe de chercheurs affirme avoir récemment levé le voile sur l’identité de ce personnage ayant sévi dans le district londonien de Whitechapel en 1888, il ne fait aucun doute qu’il continuera à inspirer de nombreux auteurs.

Ici point question de littérature, de vision romancée, ni de Jack l’Eventreur. Nous sommes dans le concret. Alors que les tueurs en série français et américains font plus largement l’objet d’études, Emily Tibbatts, conférencière et fondatrice du site tueursenserie.org, s’intéresse de plus près à ces serial killers made in UK peu connus de ce côté de la Manche.

De Mary Ann Cotton, une des premières tueuses en série portant le titre de « Veuve noire » à l’Eventreur du Yorkshire, Peter Sutcliffe, en passant par Dennis Nilsen, « L’Etrangleur à la cravate », Emily Tibbatts nous décrit non seulement les actes sans nom commis par ces individus mais explique également leurs origines et les éléments déclencheurs.

L’experte, telle un chirurgien, nous livre les résultats d’une enquête de longue haleine, démontant au passage certains lieux communs. Elle décrit les facteurs tels que le stress, le besoin de contrôle. ces buts recherchés comme la satisfaction rapide de leurs envies comme le démontre le cas de Peter Manuel, appelé La Bête de Birkenshaw. Elle décortique, n’a de cesse de décrire l’aspect psychologique de ces tueurs en s’en tenant toujours aux faits.

« UK Serial Killers » est un documentaire glaçant, nous plongeant dans l’horreur de ces crimes sans jamais jouer la surenchère. Emily Tibbatts se veut claire, précise, apportant l’expertise nécessaire sans se la jouer et c’est ce qui en fait toute la valeur.

Je remercie les éditions Ring pour cette découverte et leur confiance renouvelée.

Emily Tibbatts, « UK Serial Killers », Ring Editions, 20 juin 2019, 382 pages

Publié par

Lectrice/Blogueuse littéraire - Lectures, avis, sorties. Aime sortir des sentiers battus

3 commentaires sur « « UK Serial Killers » de Emily Tibbatts »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.